Comment reconnaître les Asperges du Blayais ?

L'Asperge du Blayais
L'Asperge du Blayais
À la couleur :

Nacre pour couleur, les Asperges du Blayais sont facilement identifiables. Il en existe deux sortes : blanches et violettes. Les asperges blanches sont blanches de la pointe au turion. Les asperges violettes ont la pointe allant du rose au pourpre et le reste du turion est blanc, avec éventuellement une légère teinte rosée.

À la forme :

L’Asperge du Blayais est une asperge de grande qualité. Vous la reconnaîtrez grâce à sa pointe serrée et son turion bien formé (ni creux, ni brisé…), et parfois légèrement courbé.

La taille des Asperges du Blayais va jusqu’à 220 mm, et leur diamètre minimal est de 120 mm.

  • Pointes d’asperges : maximum 120 mm
  • Asperges courtes : de 120 à 170 mm
  • Asperges longues : minimum 170 mm
Au goût :

De la pointe au talon tout est bon ! Les Asperges du Blayais sont connues pour avoir une pointe très fondante en bouche, une couche épidermique très fine, et un turion sans fibres. Délicate et savoureuse, l’Asperge du Blayais est un parfait équilibre entre douceur et amertume. 

Aucun doute, l'Asperge du Blayais c'est bon pour la santé !

Pour en savoir plus sur les bienfaits nutritionnels de l’asperges cliquez sur les liens suivants :

Où pousse l'Asperge du Blayais ?

Carte Asperge du Blayais
Carte Asperge du Blayais

Les Asperges du Blayais sont produites en Gironde (33) et en Charente-Maritime (17).

Entre l’océan Atlantique et l’Estuaire de la Gironde, le Blayais, riche de ses sols de sable noir et de son climat doux, offre les conditions optimales à une production d’asperges de qualité.

La finesse du sol retient la chaleur et favorise la croissance rapide des asperges, tandis que la douceur et l’humidité du climat en éliminent l’amertume naturelle. C’est la combinaison idéale pour un véritable gage de tendreté et de douceur dans vos assiettes !

L'Asperge du Blayais : petit historique

Dans le Blayais, la culture de l’asperge est pratiquée depuis le XVème siècle. La légende raconte que le Marquis de Vauban, qui construisit la Citadelle de Blaye, apporte ce légume à la cour de Louis XIV.

En 1970, plus de la moitié de la production se concentre autour de Braud-et-Saint-Louis, "capitale" des Asperges du Blayais. A l’époque, la production s’écoulait sur les marchés de la région.

En 1973, une coopérative se forme et la dénomination "Asperges du Blayais" commence à se faire connaître. En 1985, l’Asperge du Blayais représente environ 15% des ventes d’asperges, contre environ 50% aujourd’hui.

C’est à cette même époque que naît la Confrérie de l’Asperge et des vins de Tutiac. La confrérie participe à la promotion de l'Asperge du Blayais accompagnée du vin blanc de Tutiac. Elle est aujourd’hui encore présente sur différentes manifestation locales, et participe à l'animation du territoire. La confrérie défend l'Asperge du Blayais en participant à des savoir-faire locaux et en créant un lien social inter-génération et inter catégorie socioprofessionnelle. 

img Confrérie de limg Confrérie de limg Confrérie de limg Confrérie de limg Confrérie de limg Confrérie de l

Vous avez dit blanche ?

L’asperge pousse dans cette butte de terre que le producteur aménage et entretient régulièrement. C’est dans cet environnement sombre et protégé des rayons de soleil que l’asperge conserve sa couleur blanche. Elle change de teinte et devient rose puis violette lorsqu’elle est exposée à la lumière.

Comme l’asperge est un produit sensible elle doit être protégée du soleil, de la lumière du vent et doit être acheminée au frais dans un délai inférieur à 3 heures.